Rapport sur la sécurité des véhicules Tesla

Chez Tesla, nous pensons que la technologie peut contribuer à améliorer la sécurité. C'est pourquoi les véhicules Tesla sont conçus pour être les plus sûrs au monde. Nous pensons que la combinaison unique de sécurité passive, de sécurité active et d'assistance conducteur automatisée est essentielle pour assurer la sécurité non seulement des conducteurs et des passagers de Tesla, mais aussi de tous les conducteurs sur la route. Cette vision est à la base de toutes les décisions que nous prenons, de la conception de nos véhicules aux logiciels que nous introduisons, en passant par les fonctionnalités que nous offrons à chaque propriétaire de Tesla.

Les Model S, Model 3, Model X et Model Y bénéficient du plus faible risque de blessure parmi tous les véhicules testés par le programme d'évaluation des nouveaux modèles de véhicules nord-américain (New Car Assessment Program). Ce résultat est dû en grande partie à la structure rigide fortifiée du bloc batterie dans le plancher du véhicule, qui confère à ce dernier une résistance exceptionnelle, des zones de déformation très larges et un centre de gravité exceptionnellement bas. En raison de leur solidité, les blocs batterie de Tesla subissent rarement des dommages importants en cas d'accident. Pour finir, dans l'éventualité extrêmement improbable d'un incendie, la conception ultramoderne de nos blocs batterie garantit que le système de sécurité fonctionne comme prévu, isolant le feu dans certaines zones de la batterie tout en évacuant simultanément la chaleur de l'habitacle et du véhicule.

Bien qu'aucun véhicule ne soit capable de prévenir tous les accidents, nous travaillons tous les jours pour essayer de diminuer l'éventualité qu'ils se produisent. Les Fonctionnalités de sécurité actives sont proposées de série sur tous les véhicules Tesla fabriqués après septembre 2014, pour plus de sécurité au-delà de la structure physique de chaque véhicule. Comme chaque véhicule Tesla est connecté, nous sommes en mesure d'utiliser les données réelles relatives aux milliards de miles parcourus de notre flotte mondiale (dont plus de 9 milliards parcourus avec l'Autopilot activé) pour comprendre les différentes façons dont les accidents surviennent. Nous développons ensuite des fonctionnalités qui peuvent aider les conducteurs de Tesla à limiter, voire à éviter les accidents. Grâce aux mises à jour logicielles à distance, nous sommes en mesure d'ajouter des fonctionnalités et des améliorations de sécurité bien après la livraison d'un véhicule, mais aussi de publier des versions mises à jour des fonctionnalités de sécurité existantes, qui tiennent compte des données réelles les plus récentes recueillies par notre flotte.

En octobre 2018, nous avons commencé à publier des données trimestrielles sur la sécurité, afin d'informer le public sur la sûreté de nos véhicules. En juillet 2019, nous avons décidé de publier également des données mises à jour annuellement sur les incendies de véhicules. Le nombre d'accidents qui concernent l'ensemble des véhicules en circulation peut varier d'un trimestre à l'autre et être affecté par la saison (lumière du jour réduite et conditions météorologiques défavorables, par exemple).

Graphique des données sur les accidents

3e trimestre 2022

Au 3e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 6,26 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,71 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données les plus récentes de la NHTSA et de la FHWA (de 2021) montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

2e trimestre 2022

Au 2e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 5,10 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,54 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données les plus récentes de la NHTSA et de la FHWA (de 2021) montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

1er trimestre 2022

Au 1er trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 6,57 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,21 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données les plus récentes de la NHTSA et de la FHWA (de 2021) montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

4e trimestre 2021

Au 4e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 4,35 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,52 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2021 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

3e trimestre 2021

Au 3e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 5,54 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,58 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2021 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

2e trimestre 2021

Au 2e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 4,94 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,36 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2021 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

1er trimestre 2021

Au 1er trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 4,64 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 0,984 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2021 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 652 000 miles.

4e trimestre 2020

Au 4e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 3,76 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,26 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2020 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 553 000 miles.

3e trimestre 2020

Au 3e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 5,09 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,78 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2020 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 553 000 miles.

2e trimestre 2020

Au 2e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 5,08 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,63 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2020 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 553 000 miles.

1er trimestre 2020

Au 1er trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 4,86 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,45 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA et de la FHWA de 2020 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 553 000 miles.

4e trimestre 2019

Au 4e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 3,11 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,48 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA de 2019 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 483 000 miles.

3e trimestre 2019

Au 3e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 3,85 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,56 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA de 2019 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 483 000 miles.

2e trimestre 2019

Au 2e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 3,24 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,4 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données disponibles de la NHTSA de 2019 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 483 000 miles.

1er trimestre 2019

Au 1er trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 2,88 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,24 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA de 2019 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 483 000 miles.

4e trimestre 2018

Au 4e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 2,84 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,23 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA de 2018 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 481 000 miles.

3e trimestre 2018

Au 3e trimestre, nous avons enregistré un accident tous les 3,35 millions de miles parcourus lorsque les conducteurs utilisaient la technologie Autopilot. Pour les conducteurs qui n'utilisaient pas la technologie Autopilot, nous avons enregistré un accident tous les 1,92 million de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NHTSA de 2018 montrent qu'aux États-Unis, il y a eu environ un accident automobile tous les 481 000 miles.

Données sur les incendies de véhicules

2021

De 2012 à 2021, il y a eu environ un incendie de véhicule Tesla tous les 210 millions de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NFPA (National Fire Protection Association) et du Ministère américain des transports montrent qu'aux États-Unis, il y a un incendie de véhicule tous les 19 millions de miles parcourus.

Afin de fournir une comparaison appropriée avec les données de la NFPA, l'ensemble de données de Tesla comprend des cas d'incendies de véhicules causés par des incendies de bâtiments, des incendies criminels et d'autres facteurs non liés au véhicule, qui sont à l'origine de certains des incendies de véhicules Tesla au cours de cette période.

2020

De 2012 à 2020, il y a eu environ un incendie de véhicule Tesla tous les 205 millions de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NFPA (National Fire Protection Association) et du Ministère américain des transports montrent qu'aux États-Unis, il y a un incendie de véhicule tous les 19 millions de miles parcourus.

Afin de fournir une comparaison appropriée avec les données de la NFPA, l'ensemble de données de Tesla comprend des cas d'incendies de véhicules causés par des incendies de bâtiments, des incendies criminels et d'autres facteurs non liés au véhicule, qui sont à l'origine de certains des incendies de véhicules Tesla au cours de cette période.

2019

De 2012 à 2019, il y a eu environ un incendie de véhicule Tesla tous les 175 millions de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NFPA (National Fire Protection Association) et du Ministère américain des transports montrent qu'aux États-Unis, il y a un incendie de véhicule tous les 19 millions de miles parcourus.

Afin de fournir une comparaison appropriée avec les données de la NFPA, l'ensemble de données de Tesla comprend des cas d'incendies de véhicules causés par des incendies de bâtiments, des incendies criminels et d'autres facteurs non liés au véhicule, qui sont à l'origine de certains des incendies de véhicules Tesla au cours de cette période.

2018

De 2012 à 2018, il y a eu environ un incendie de véhicule Tesla tous les 170 millions de miles parcourus. À titre de comparaison, les données de la NFPA (National Fire Protection Association) et du Ministère américain des transports montrent qu'aux États-Unis, il y a un incendie de véhicule tous les 19 millions de miles parcourus.

Afin de fournir une comparaison appropriée avec les données de la NFPA, l'ensemble de données de Tesla comprend des cas d'incendies de véhicules causés par des incendies de bâtiments, des incendies criminels et d'autres facteurs non liés au véhicule, qui représentent environ 15 % des incendies de véhicules Tesla au cours de cette période.


Méthodologie :
Nous recueillons le nombre de miles parcourus par chaque véhicule avec l'Autopilot actif ou en conduite manuelle, en fonction des données disponibles que nous recevons de la flotte, et ce, sans identifier de véhicules spécifiques par souci de confidentialité. Nous recevons également une alerte d'accident chaque fois qu'un accident nous est signalé dans la flotte, ce qui peut inclure des données indiquant si l'Autopilot était actif au moment de l'impact. Pour nous assurer que nos statistiques sont représentatives, nous prenons en compte tous les accidents au cours desquels l'Autopilot a été désactivé dans les 5 secondes précédant l'impact, et nous prenons en compte tous les accidents au cours desquels l'alerte d'incident a indiqué qu'un airbag ou un autre dispositif de retenue actif a été déployé. (Nos statistiques d'accidents ne sont pas basées sur des échantillons d'ensembles de données ou sur des estimations.) En pratique, cela correspond à presque tout accident se produisant à une vitesse de 12 mi/h (20 km/h) ou plus, en fonction des forces d'impact générées. Nous ne faisons pas de distinction en fonction du type d'accident ou d'erreur (par exemple, plus de 35 % des accidents survenant avec l'Autopilot se produisent lorsque le véhicule Tesla est embouti par un autre véhicule). Ainsi, nous sommes convaincus que les statistiques que nous partageons démontrent sans conteste les avantages de l'Autopilot.

Veuillez noter que la saisonnalité peut affecter les taux d'accidents d'un trimestre à l'autre, en particulier pour les périodes durant lesquelles la lumière du jour est réduite et les conditions météorologiques défavorables ou hivernales sont plus fréquentes. Pour minimiser l'impact de la saisonnalité, il convient de comparer un trimestre au même trimestre des années précédentes.

*Mise à jour (janvier 2023) :
Nous sommes fiers des performances de l'Autopilot et de son impact sur la réduction des accidents routiers. Les données issues du rapport sur la sécurité des véhicules que nous partageons depuis 4 ans démontrent clairement les avantages et les capacités de l'Autopilot. Dans le cadre de l'engagement de Tesla en faveur de l'amélioration continue, des analyses récentes nous ont conduits à identifier et à mettre en œuvre des améliorations pour nos rapports de données. Plus précisément, nous avons découvert des rapports faisant état de certains événements où aucun airbag ou autre dispositif de retenue actif ne s'est déployé, d'événements uniques comptés plusieurs fois et de rapports de kilométrage non valides ou en double. L'inclusion de ces événements n'est pas conforme à notre méthodologie pour l'élaboration du rapport sur la sécurité des véhicules et ils seront exclus à l'avenir. Ces améliorations dans l'analyse des données renforcent l'impact positif de l'Autopilot sur la sécurité des véhicules. Afin de garantir l'exactitude de nos rapports, nous avons mis à jour tous les taux de collisions historiques pour tenir compte de ces améliorations, y compris les taux de collisions de base pour les États-Unis, sur la base des données actuellement disponibles de la NHTSA et de la FHWA. (Veuillez noter que pour l'élaboration des taux de collisions de base aux États-Unis, un accident automobile est un accident impliquant au moins un véhicule de tourisme, une camionnette, un SUV ou van pesant au maximum 10 000 livres, selon les données de classification fédérales disponibles.) Le résultat final est que, lorsque l'Autopilot est actif, les taux de collisions sont encore plus faibles que ceux que nous avions indiqués précédemment.

Partager