Témoignages clients

Je pensais que la Model S était hors budget

Je suivais régulièrement l’actualité de Tesla depuis quelques années sans réel projet d’achat immédiat car je pensais que les tarifs ne me permettraient pas d’en faire l’acquisition. Habitué des berlines premium, je roulais à l’époque en Volkswagen Passat CC bien équipée, en attendant patiemment la Model 3.

Au mois de novembre dernier, j’ai lu un article bien documenté qui mettait en avant la faible décote des véhicules électriques et particulièrement des Tesla sur le marché de l’occasion. Ce fût un véritable déclic. Dans le cadre de mon activité professionnelle, j’ai l’habitude de travailler sur des investissements importants et de mesurer les gains de performance sur la durée, en chiffrant un véritable coût de possession plutôt qu’un simple prix.



« Mes précédents véhicules perdaient la moitié de leur valeur en 3 ans »

Etant lassé de la décote très importante de mes précédents véhicules qui perdaient la moitié de leur valeur en 3 ans, j’ai commencé à calculer le budget nécessaire pour une Model S de seconde main. J’ai alors imaginé plusieurs hypothèses pour répondre à diverses situations plus ou moins favorables, prenant en compte le coût des recharges à domicile, la gratuité des recharges sur le réseau Superchargeur, les dépenses d’entretien, le coût de l’assurance etc. La conclusion fut assez simple : une Tesla récente d’occasion me coûterait moins cher qu’une Passat neuve. J’ai donc opté pour une Model S 85D d’occasion, disponible immédiatement dans le réseau Tesla.

Aujourd’hui je suis devenu un véritable ambassadeur à ce sujet. Lorsque je croise dans mon entourage des personnes possédant des véhicules à un tarif avoisinant les 50 000 euros, je leur explique qu’il est possible de se faire plaisir avec une Tesla pour un coût mensuel similaire. Ils demandent à voir...

« Un agrément supérieur pour un budget similaire »

Je me rappelle avoir fait l’exercice avec un ami. Nous échangions régulièrement autour de mon projet Tesla. Après lui avoir exposé mes arguments et partagé mes calculs, il fût bluffé ! Il en a discuté avec son comptable et est allé visiter la succursale de Chambourcy d’un pas décidé. Alors en déplacement professionnel à l’étranger, il m’a passé un coup de fil pour m’annoncer la nouvelle : « Cyril tu m’énerves. Je sors de chez Tesla, je viens de commander un Model X ! ». Il roulait auparavant en Volkswagen Touareg et profite désormais de l’agrément supérieur d’une Tesla.

J’étais déjà sensible à l’écologie auparavant mais rouler en Tesla n’a fait que renforcer l’attention que je porte au sujet. On se sent investi d’une mission pour nos enfants et on est davantage concernés par notre impact environnemental. Il y a une notion humaniste dans tout cela. J’ai d’ailleurs maintenant pour projet de m’équiper en panneaux solaires et batterie domestique Powerwall pour alimenter ma maison et ma Tesla.



« J’arrive beaucoup plus détendu à destination »

J’ai aujourd’hui parcouru 22 000 kilomètres en 6 mois à bord de ma Model S. Je roule plus qu’avec mon ancien véhicule, pour profiter de ce plaisir de conduite unique mais également grâce à la gratuité du réseau Superchargeur. J’hésite beaucoup moins à parcourir de longues distances car la Model S est beaucoup plus reposante que mon ancien véhicule.

Je fais beaucoup de longs trajets vers l’Allemagne et le Sud-Est de la France, seul ou avec un collaborateur. Grâce au système Pilotage automatique et aux pauses régulières, j’arrive beaucoup plus détendu à destination. Par exemple sur un trajet entre la Normandie et les Alpes, j’arrive 1h plus tard qu’avec mon ancien véhicule, mais ai pris le temps de faire une vraie pause pour déjeuner pendant la recharge. Je ressens moins le stress et je suis moins tendu nerveusement. Je m’endors aussi plus facilement après un long trajet. Les pauses de recharge sont parfaites pour se détendre, c’est une autre façon de voyager où l’on perd un peu de temps mais où on gagne réellement en confort ! Je disposais déjà de fonctionnalités d’assistance à la conduite sur mon ancien véhicule, mais le système Pilotage automatique est réellement plus performant et plus doux.

« Une simple prise 220V suffit pour recharger »

Lorsque je suis en déplacement, je choisis volontairement des hôtels où je peux recharger ma Model S. La plupart du temps les personnes sont adorables et vous accueillent les bras ouverts en mettant une prise à disposition. Il m’arrive également de visiter des restaurants du programme Recharge à destination quand je suis en déplacement avec l’assurance d’y trouver une borne fonctionnelle et sécurisée.

A mon domicile j’utilise une prise 220V classique, qui suffit largement à récupérer plus que ma consommation journalière. En heure creuse, je paye 11cts le kWh d’électricité propre grâce à un contrat dédié aux véhicules électriques.

Après ces quelques mois d’utilisation, je ne regrette absolument pas mon choix. Au chapitre financier tout correspond à mes prévisions, grâce à la faible perte de valeur, je risque même de changer avant les 3 ans initialement prévus. J’opterai peut-être pour une version plus récente dans les mois à venir si l’envie de changer se manifeste. Grâce à la plus faible décote je pourrai probablement accéder à une Model S 90D par exemple en ne perdant qu’une somme raisonnable sur mon investissement initial.

Ma Model S est aujourd’hui le véhicule principal de la famille. Nous sommes déjà partis au ski avec, la taille des coffres est formidable, l’espace et le silence très appréciables. J’aime particulièrement rouler à basse vitesse sur une petite route au soleil avec le toit ouvert. La première fois nous sommes partis nous balader sur la côte normande par une belle journée ensoleillée de mars. L’objectif principal était de rouler, simplement pour profiter du paysage et du beau temps, chose que nous ne faisions jamais auparavant. En rentrant nous avons traversé un sous-bois, les oiseaux chantaient. Peut-être nous remerciaient-ils ?

Partager